Forum - Eco-conception - Le Tour du monde des énergies

Count of members 1750 members
Connected : (nobody)
Snif !!!
 

active  Topic # 558

20/03/2009 @ 12h00
by cdang

cdang

46 messages

Bonjour,

Je vous invite à la lecture du livre
Dixit...
B. Antoine, É. Renaud, Le Tour du monde des énergies, JC Lattès (2008), ISBN 978-2-7096-3006-1, 420p, 19 EUR

écrit par deux jeunes ingénieures polytechniciennes, présenté comme un récit de voyage, il aborde le sujet de manière simple et claire, y compris dans ses détails techniques.

Quelques passages qui concernent plus directement les bureaux d'étude mécanique.

p. 285-286
Dixit...
(...) visons la "fin" plutôt que les "moyens", privilégions la réflexion sur le service à la diversification des sources d'énergie.

Prenons l'exemple du confort thermique. Il n'est pas proportionnel à notre facture énergétique ; c'est la température des pièces qui importe, quelque soit l'appétit énergétique des systèmes de chauffage et de climatisation. (...)

Plutôt que d'acheter de nouvelles vaches, pourquoi ne pas mieux traire Marguerite et réduire le nombre de seaux versés de l'étable à la laiterie ?


Là, on voit que l'on est complètement dans l'analyse fonctionnelle diagrammes pieuvre et FAST de créativité... Penser "fonction de service" avant de penser "moyen et solution technique"...

p. 314
Dixit...
Les produits sont aujourd'hui fabriqués pour être consommés. Nul ne s'intéresse à leur fin de vie : leur vie est linéaire, "from the cradle to the grave" (du berceau à la tombe).

Tout au long de leur vie, les arbres offrent abri et nourriture à la faune, puisent leurs ressources dans un sol qu'ils nourrissent de leurs feuilles et aèrent de leurs racines avant de devenir, à leur tour, un terreau fertile. À l'image de ce cycle naturel "humus-arbre-humus", un objet de consommation devrait être conçu comme une histoire orientale : de façon circulaire, ''from cradle to cradle" (du berceau au berceau). Pour y parvenir, il suffirait de sortir de nos habitudes, d'imaginer de nouveaux processus de production et d'intégrer la fin de vie d'un objet dès sa conception. Prévoir la désolidarisation des différents constituants des objets que nous consommons faciliterait, par exemple, grandement leur recyclage : au lieu de les jeter d'un bloc, il suffirait de séparer leurs différents composants et de les recycler séparément.


On est en plein dans la conception, là...

p. 323-324
Dixit...
Pour définir, par exemple, le nombre de tonnes équivalent de CO2 par kilogramme d'aliment ou nombre de tubes de colle, il faudrait remonter les chaînes de production, identifier toutes les filières de transport du produit et s'intéresser à son devenir une fois acheté, c'est-à-dire procéder à une analyse du cycle de vie. La difficulté à le faire rigoureusement tient aux innombrables fils qui tissent l'économie moderne.

Où trace-t-on les frontières du produit analysé ? Faut-il compter l'énergie dépensée pour éclairer le bureau de l'ingénieur qui a fait les plans (...) ? Il faudrait connaître l'âge de tous les véhicules utilisés pour le transport, la date de construction des usines, l'origine des matières premières, et bien d'autres informations indispensables qui semblent inaccessibles tant elles sont diverses.

Connaissance des secteurs productifs et certification permettraient de résoudre un casse-tête posé par l'extrême diversification des marchés mondiaux.


p. 376-377, à propos des voitures :
Dixit...
Améliorer la conception des modèles actuels

(...) améliorer les performances des moteurs à combustion interne, réduire le poids des véhicules --- 95 % de l'énergie brûlée dans une auto sert à transporter la carcasse et le moteur, pas les passagers ! --- mettre au point des pneus à plus faible résistance au roulement --- il faut cependant trouver un compromis avec les propriétés d'adhérence à la route ---, dessiner des silhouettes plus aérodynamiques pour diminuer la résistance de l'air, sont autant de pistes explorées en détail par les industriels.


p. 398

Dixit...
Ne pensons donc plus "moyen" mais "fin". À la maison, à l'école, au bureau, à l'usine : quels sont mes besoins, ceux de mon entreprise, ceux de mes clients ? Comment leur offrir satisfaction en préservant l'environnement ? Pensons cycle de vie, réutilisation, facilitation du recyclage, réduction des déchets. Pensons partage d'informations, intérêt général, fin des égoïsmes individuels. Pensons, en un mot, responsabilisation.



Christophe Dang Ngoc Chan
CFAI du Havre




Dernière modification par cdang le 20/03/2009 @ 12h05</span>




Dernière modification par cdang le 20/03/2009 @ 12h06

Web site cdang
Post an answer Top  
active topic active   closed topic closed   Important! Important!   New New message
Correct Correct message   Close Close topic   Make sticky Make sticky  
Forum Topic  Forum