En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Forum - Formation de BTS CPI et Examen - AIDE- Comportement de Système


Nombre de membres 1781 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 

actif  Sujet n° 607

le 20/10/2009 @ 08h31
par keke64

keke64

1 message

Bonjour,

J'ai découvert ce site, qui est trés bien fait et utile pour les BTS CPI. Avant de de commencer, je me présente: Je suis Etudiant au Lycée Jean Dupuy à Tarbes (65) en BTS CPI 1.
Je suis aussi malentendant, je pratique le langage des signes (LSF) et les logiciels CAO-DAO comme CATIA et SOLIDWORKS.

Voici mon problème au niveau excercice:

Un caillou est laché sans vitesse initiale à l'orifice d'un puits. Le mouvement de chute est rectiligne uniformément accéléré. La résistance de l'air est néglgeable. Sachant que la vitesse de propagation du son est de 340 m/s et que g=10/s².

1- Déterminé la durée du chute de caillou. Le bruit arrive 3s aprés.

2- Déterminé la vitesse d'arrivé au fond du puits.

3- Déterminé la hauteur de chute (profondeur du puits).

Je vous prie de m'aider à comprendre. Merci de votre aide.



Poster une réponse Haut  

Réponse n° 21
--------
le 09/11/2009 @ 10h36
par cdang

cdang

84 messages

Dixit megeon
je vois pas comment utiliser l'angle (donc comment prouver que l'on ne l'utilise pas ?)


Si l'on utilise le PFD, l'angle intervient (orientation des forces), mais dans le calcul final il s'élimine. Si l'on utilise l'énergétique, effectivement, l'angle n'intervient pas dans les calculs.

Mais ce n'est plus le cas si l'on fait intervenir la résistance au roulement des rouleaux...

D'autre part, d'un point de vue conception, l'angle est important : risque de basculement de la caisse, durée du trajet (plus l'angle est important, plus la durée est faible).

Donc ce n'est pas une évidence en soi que l'angle n'influe pas sur la vitesse atteinte par la caisse. D'où l'intérêt de la question.


Christophe Dang Ngoc Chan
CFAI du Havre

Site web cdang
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 22
--------
le 17/11/2009 @ 10h02
par cdang

cdang

85 messages

Bon, ayest, j'ai fait une page méthodologie sur la Wikiversité :
http://fr.wikiversity.org/wiki/M%C3%A9thodologie_en_sciences_calculatoires


Christophe Dang Ngoc Chan
CFAI du Havre

Site web cdang
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 23
--------
le 21/11/2009 @ 11h12
par keke64

keke64

visiteur

Je remercie pour vos aides.

Poster une réponse Haut  
Réponse n° 24
--------
le 30/12/2009 @ 11h23
par keke64

keke64

visiteur

Rebonjour,

J'espère que vous avez un bon Noël et un bon réveillons. Alors retournons dans la réalité biggrin

J'ai besoin d'un coup de main. Voici un schéma simplifié:



Je ne trouve pas un torseur d'un appui-plan qui est incliné.
Merci de votre aide.




Dernière modification par keke64 le 31/12/2009 @ 12h29

Poster une réponse Haut  
Réponse n° 25
--------
le 30/12/2009 @ 21h14
par Webmaster

Webmaster

Administrateur
322 messages

Bonjour.

Vous parlez de torseur d'effort ? cinématique ?
Dans quel but avez-vous besoin d'écrire des torseurs ?
Le plan est incliné par rapport à la géométrie des pièces que vous avez représentées schématiquement, mais si vous écrivez des torseurs, qu'ils soient d'effort ou cinématiques, vous pouvez les exprimer dans différents repères. Le repère choisi présentera un décalage angulaire par rapport à un autre repère de référence si ce dernier est lié à une liaison glissière entre votre pièce 5 et un "bâti" par exemple. Autrement dit, pour l'instant, du point de vue des liaisons, rien ne privilégie les directions horizontale et verticale sur votre schéma.
Bref, il faudrait être un peu plus clair car il est difficile d'apporter une réponse.

A plus tard.


Le Webmaster du site BTSCPI.FR

  Ecrire à Webmaster Site web Webmaster
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 26
--------
le 31/12/2009 @ 12h28
par keke64

keke64

visiteur

Ah oui, excusez-moi. J'ai mis à jour le schéma. J'ai ajouté les axes.De plus, je cherche comment écrire ce torseur statique (effort) cet appui-plan incliné.

Si j'ai bien compris, peu importe l'inclinaison. J'écris le torseur d'un appui-plan (simple)?

Poster une réponse Haut  
Réponse n° 27
--------
le 31/12/2009 @ 13h05
par Webmaster

Webmaster

Administrateur
323 messages

Bonjour.

On peut considérer un repère local au niveau de l'appui plan : (A,X6,Y6,Z6) avec :
- Z6 = Z,
- Y6 le vecteur normal au plan d'appui 5/6,
- X6 le vecteur obtenu par rotation du vecteur X de -15° autour de Z=Z6, avec (X6,Y6,Z6) une base orthonormée directe.

Pour un appui plan sans frottement ni adhérence :

{ F 6->5 } = { R(6->5) ; MA(6->5) } = {( 0 ; Y(6->5) ; 0 ) ( L(6->5) ; 0 ; MA(6->5) ) } en A dans (X6,Y6,Z6)

Dans (A,X,Y,Z), il suffit d'écrire les vecteurs de la base (X6,Y6,Z6) en fonction de ceux de la base (X,Y,Z).

Ca donne, en vecteur : X6 = cos15°.X - sin15°.Y ; Z6 = Z et je vous laisse écrire Y6 en fonction de X et Y...

Après, il faut écrire, en vecteur :
R(6->5) = Y(6->5).Y6 et MA(6->5) = L(6->5).X6 + N(6->5).Z6 en fonction de X, Y et Z

Ainsi vous faites un changement de base vectorielle pour le torseur exprimé dans la base locale associée à la liaison appui plan. Je ne sais pas si c'est clair pour vous, ni c'est ce que vous souhaitiez faire...

Bon courage !


Le Webmaster du site BTSCPI.FR

  Ecrire à Webmaster Site web Webmaster
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 28
--------
le 02/01/2010 @ 10h44
par keke64

keke64

visiteur

Je vous remercie pour les détails. Mais je ne comprends pas trop pour:

Dixit...
je vous laisse écrire Y6 en fonction de X et Y...

Après, il faut écrire, en vecteur :
R(6->5) = Y(6->5).Y6 et MA(6->5) = L(6->5).X6 + N(6->5).Z6 en fonction de X, Y et Z
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 29
--------
le 02/01/2010 @ 14h03
par Webmaster

Webmaster

Administrateur
324 messages

Bonjour.

Exprimer le vecteur Y6 en fonction des vecteurs X et Y, ça vous permettra d'écrire le vecteur R(6->5) = Y(6->5).Y6 dans la base (X,Y,Z).

Je vous ai dit que X6 = cos15°.X - sin15°.Y, pour exprimer le vecteur Y6, ça s'apparente à l'écriture de X6. Il faut bien prendre en compte l'angle de 15° : Y6 = ± ... .X ± ... .Y (écriture vectorielle : choisir signes et cos15° ou sin15°)

Déterminer si la projection de Y6 sur X fait intervenir cos15° ou sin15°, idem pour Y6 sur Y... tout en faisant attention au signe. Il faut impérativement dessiner la base de vecteurs (X,Y) et la base (X6,Y6) avec un angle de -15° entre les deux, par rotation autour de Z=Z6. Un peu comme des aiguilles d'une montre avec (X,Y) sur 3h00 et (X6,Y6) sur 4h05 (approximatif) : angle de 15° entre les 2 couples de vecteurs orthogonaux entre eux...

Mais si je réponds à vos questions, je me demande tout de même s'il est vraiment nécessaire d'écrire tout cela. Dès qu'un problème se "mathématise" trop, il faut se poser des questions. Que voulez-vous montrer ? calculer ? Votre problème ne peut-il pas se résoudre informatiquement ? Graphiquement ? Les calculs, c'est bien gentil, mais s'ils ne sont pas indispensables, autant s'en passer !

A suivre...


Le Webmaster du site BTSCPI.FR

  Ecrire à Webmaster Site web Webmaster
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 30
--------
le 04/01/2010 @ 08h32
par cdang

cdang

92 messages

En fait, pour bien appréhender le problème des plans inclinés, il est bon de commencer par des problèmes du type statique d'une balle sur un plan incliné retenue par un câble, ou bien PFD avec une balle qui roule sur un plan incliné.

Ca permet de voir l'intérêt d'utiliser un repère incliné (par rapport au sol).


Christophe Dang Ngoc Chan
CFAI du Havre

Site web cdang
Poster une réponse Haut  
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message
Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter  
Catégories de discussion  Forum