Forum - Formation de BTS CPI et Examen - Recherche corr. 1996

Nombre de membres 1750 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 

actif  Sujet n° 322

le 07/01/2008 @ 17h13
par Dionysos

Dionysos

1 message

Bonjour,

Je suis entrain de faire le sujet U51 Metro VAL session 1996. Quelqu'un pourrait-il me dire ou pui-je trouver la correction ? Je vien de passer l'aprem-midi avec mon amis google qui ma d'ailleurs vraiment decu........^^

Merci d'avance


Redoublement aprés un apprentissage et repassage session 2008 par le CNED

Poster une réponse Haut  

Réponse n° 1
--------
le 07/01/2008 @ 17h26
par Webmaster

Webmaster

Administrateur
125 messages

Bonjour.

Il ne faut pas être déçu par Google puisqu'il vous a amené au bon endroit biggrin

Pour autant, je pourrais vous fournir le corrigé mais je préfère vous demander si vous pouvez dire ici ce que vous avez fait, ou me dire là où vous avez buté : ça sera tout de même bien plus efficace. Je prendrai le temps de regarder et de vous répondre.


Le Webmaster du site BTSCPI.FR

Ecrire à Webmaster Site web Webmaster
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 2
--------
le 07/01/2008 @ 17h38
par Dionysos

Dionysos

2 messages

Je repasse le BTS par le CNED. Je n'aurais jamais penssais que le niveaux était aussi comparé à ma formation par alternance. Mon prmier devoir en mécaniques a de forte ressemblasse avec Le metro VAL seul certaine question et valeurs ont été modifié.
Je bute, honnetement, à beaucoup de question:

Analyse qualitative: J'ai reporter les différente action mécanique énoncé ? (Q1/2/3)
Doc réponse 2: je doit calculer les torseurs de cohésions de chaque zone ??? Je n'es pas de cours assez approfondit me permettant de repondre à cette questio.....

PS: J'ai vue dans votre fiche que vous étiez proffesseur de mécanique : (question privée) Est ce que l'enseignement par alternance n'est pas complet au niveaux du programme comparé à un curcus continue ?


Redoublement aprés un apprentissage et repassage session 2008 par le CNED

Poster une réponse Haut  
Réponse n° 3
--------
le 07/01/2008 @ 18h44
par Webmaster

Webmaster

Administrateur
126 messages

Il faut reconnaître que les premières questions ne sont pas les plus faciles. Elles concernent un problème de contact roue-rail.

Il faut considérer que le contact est ponctuel : c'est une hypothèse raisonnable et les résultats qu'on obtiendra seront vraissemblablement assez précis.

Il y a le phénomène de frottement, ou d'adhérence s'il n'y a pas de glissement, qu'il faut considérer. Enfin, il y a la résistance au roulement, puisqu'on est en présence ici du roulement d'une roue sur un rail.

Le contact étant ponctuel, les effets de frottement ou d'adhérence sont traduits par une "simple" loi de Coulomb, qui établit une relation entre l'effort tangentiel T de contact (qui s'oppose au glissement potentiel) et l'effort normal N de contact, qui correspond à l'effort d'une liaison ponctuelle parfaite. La relation qui les unit est T≤f.N. f est le coefficient de frottement. On utilise d'ailleurs aussi l'angle d'inclinaison de la résultante de contact R = N + T (en vecteur) avec la normale N. Cet angle ne peut dépasser l'angle de frottement, traditionnellement noté φ. Il est égal à φ (T=f.N) lorsque le contact ponctuel est dit "à l'équilibre strict", c'est-à-dire qu'il est "sur le point" de glisser (conditions "limites" d'adhérence, qu'il s'agisse d'un phénomène d'accélération ou de freinage), ou lorsque le glissement a effectivement lieu.

Pour la résistance au roulement, il faut considérer qu'une sorte de "bourrelet" de matière se constitue sur le front du contact roue-rail, comme si la roue se déformait localement. Si la roue "roule", alors le point d'application de la résultante d'effort du rail sur celle-ci sera décalé d'une distance δG.

En prenant en compte une condition d'équilibre de la roue, si elle est libre, il n'y a pas de moment transmis par un moteur autour de son axe, situé en O1. Donc nécessairement, puisque la somme des moments des efforts par rapport à l'axe (O1;z) doit être nul, la résultante de l'action du rail sur la roue, distante de δG de C1 au niveau de son point d'applicatoin, doit passer par O1.

En revanche, pour la roue motrice d'axe (I1;z), il y a bien un moment moteur. Il faut donc "trouver" une configuration de forces (N, T, point d'application décalé de B1 de δG...) qui respecte l'équilibre en moment autour de (I1;z), le principe de résistance au roulement et le fait que, hypothèse oblige, on se situe à l'équilibre strict, c'est-à-dire dans des conditions limites d'adhérence.

Evidemment, les efforts transmis du rail à chaque roue ne favorisent pas le mouvement : elles "freinent" à coup-sûr, ce qui fournit une indication lorsqu'on réfléchit au sens des vecteurs, glisseurs d'actions mécaniques.

Avec toutes ces indications, vous pouvez me proposer une solution. Il faudrait que je propose une interface graphique sur laquelle on pourrait dessiner à la souris : ça serait vraiment bien, ça cool.

Pour la question 113, il faut reporter l'ensemble des efforts définis aux questions 111 et 112, puisque c'est la voiture complète, roues comprises, qui fait l'objet d'un isolement. En ajoutant des actions à distance et des efforts aérodynamiques (hypothèses et données fournies dans le sujet), l'ensemble devrait être complet.

Pour le document réponse 2, concernant les efforts de cohésion le long d'un arbre de guidage, il ne faut pas nécessairement déterminer le torseur de cohésion sur chaque tronçon. Mais comme il faut renseigner tous les diagrammes d'efforts de cohésion, déterminer le torseur de cohésion est un moyen d'y parvenir, malgré tout. Pour ma part, je préfère considérer les composantes indépendamment. Par exemple, pour déterminer la valeur d'un moment fléchissant (moment de flexion) Mfz, je vais déterminer les actions de type "force suivant y" aux extrémités des tronçons de la poutre, pour calculer Mfz isolément. C'est d'ailleurs ce que suggère la démarche proposée, puisqu'on demande successivement de déterminer chaque composante du torseur de cohésion. On peut s'en tirer avec très peu de calculs, en fait.

Ceci étant dit, je peux vous dire qu'il n'y a vraiment plus grand intérêt à vous demander, dans le cadre de l'examen du BTS CPI, de fournir une expression de chaque composante du torseur de cohésion, en fonction de la position de la section droite considérée : N(x), Ty(x), Tz(x), Mt(x), Mfy(x) et Mfz(x). Ce qui importe, c'est de définir où se situe la contrainte maximale pour le matériau et de définir si suivant un critère de résistance, ça passe ou pas. De plus, les outils informatiques nous assistent dans cette tâche. Mais le calcul d'un moment d'effort doit être maîtrisé car certains petits calculs prennent moins de temps de mise en oeuvre qu'une application informatique : il faut avant tout être efficace et trouver le moyen le plus rapide et le plus sûr d'arriver à un résultat...


En ce qui concerne la comparaison de l'enseignement par alternance avec l'enseignement en lycée, il est certain qu'en alternance, le fait de pouvoir passer un temps conséquent dans l'entreprise est une bonne chose. C'est d'autant plus vrai que le nombre d'heures totale accordée à la présence dans le centre de formation n'est pas moindre pour autant, en théorie : au global, il y a la même quantité de cours. On travaille donc plus en alternance, c'est arythmétique ! Par contre, il faut pouvoir assumer un tel rythme : vous pourrez le confirmer. Et puis, il faut que les enseignements soient vraiment bien "découpés" pour pouvoir traîter des "chapitres" en 15 jours, parce que les 15 jours suivants, vous êtes en entreprise : pas évident...
Mais je pense que chacun trouve chaussure à son pied : tout le monde n'est pas prêt à suivre une formation par alternance. Pour ma part, je trouve professionnellement que c'est une bonne formule, si l'étudiant est encadré correctement dans l'entreprise. C'est un réel engagement de l'entreprise, c'est certain : quand il y a des "coups de feu", comme en cuisine, il est moins facile de s'occuper du "stagiaire", la réalité industrielle s'impose !


Le Webmaster du site BTSCPI.FR

Ecrire à Webmaster Site web Webmaster
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 4
--------
le 07/01/2008 @ 19h04
par Dionysos

Dionysos

4 messages

Ca c'est de l'explication en détail, Merci bien.
Par contre mon énoncé me demande de calculés les torseurs de cohésion il met donc impossible d'y répondre avec la méthode de determination des cpntrainte normale en E et F.


Redoublement aprés un apprentissage et repassage session 2008 par le CNED

Poster une réponse Haut  
Réponse n° 5
--------
le 07/01/2008 @ 19h23
par Webmaster

Webmaster

Administrateur
127 messages

D'accord. Il ne s'agit pas encore de déterminer des contraintes normales...

Il faut, d'après les torseurs d'actions mécaniques de liaison fournis, déterminer les actions mécaniques extérieures appliquées à l'arbre : ce n'est qu'un "report" de valeurs. Il n'y a pas grand chose à faire...
Ensuite, d'après ces efforts, il faut en utiliser certains pour déterminer chaque composante du torseur des efforts de cohésion, en commençant par l'effort normal N. En l'occurence, pour N, il faut utiliser les forces suivant x, à savoir 6730 N exercés par l'écrou 30 et -6430 N exercés par l'entretoise 21. On notera que pour assurer l'équilibre en résultante suivant x, il manque 300 N biggrin. Il faut réfléchir un petit peu pour voir ce qui n'a pas été recensé, du point de vue des efforts extérieurs agissant sur l'arbre...

Après, il s'agit juste d'utiliser une expression fournissant le torseur de cohésion d'après les efforts extérieurs. Certains collègues parlent de "partie droite" ou de "partie gauche" d'une poutre : nous préférons, le collègue avec qui je travaille et moi, utiliser "partie x+", "x-", "y-", ... ce qui n'oblige pas, au moins, à utiliser un arbre horizontal (gauche/droite) ni un axe orienté vers la droite...
Bref : vous faites comme vous le sentez, pour le calcul. L'important est que le résultat soit bon.


Le Webmaster du site BTSCPI.FR

Ecrire à Webmaster Site web Webmaster
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 6
--------
le 17/01/2011 @ 20h37
par NitramG36C

Anonyme

visiteur

Bonsoir, j'ai la question 121 a faire de ce sujet, et 122, cependant je proviens d'un bac sti electronique, et je n'ai jamais vraiment fait d'études sur les roulements :S
Mon DM est pour mercredi et vous êtes mon dernier recours...
Ecrire à NitramG36C
Poster une réponse Haut  
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message
Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter  
Catégories de discussion  Forum